fbpx
(Last Updated On: 14 septembre 2018)

Les différents types de pose pour les panneaux solaires

Les différents types de pose pour les panneaux solaires

 

Il existe différents types de pose pour installer des panneaux solaires photovoltaïques sur votre toiture. L’intégration au bâti et l’intégration en surimposition sont les méthodes les plus courantes. Quelles sont les spécificités de ces deux solutions ? Pour laquelle opter ?

 

Intégration au bâti des panneaux solaires photovoltaïques

 

La technique de l’intégration au bâti (IAB) consiste à remplacer une partie de la toiture par les panneaux solaires. Ces derniers font donc office de couverture en se substituant aux tuiles et doivent assurer une parfaite étanchéité ! 

 

L’intégration au bâti est surtout utilisée pour les installations solaires destinées au rachat de la production électrique par le réseau car elle permet de bénéficier d’une prime de rachat au kWh.
C’est également une solution à envisager pour les propriétaire souhaitant isoler et/ou rénover leur toiture tout en produisant de l’énergie verte. Si telle est votre intention, vous devriez aussi considérer les tuiles solaires photovoltaïques pour produire votre propre électricité.

 

Notez néanmoins que les assurances sont souvent frileuses vis-à-vis de l’intégration au bâti qui, mal installée, peut occasionner des sinistres (dégâts des eaux et incendies). Sachez également que votre installateur doit pouvoir vous présenter une attestation d’assurance décennale, nécessaire à son activité. 
Intégration au bâti de panneaux solaires photovoltaïques

Exemple de panneaux solaires photovoltaïques intégrés au bâti.

Avantages de l’intégration au bâti : 

L

Double solution énergétique : couverture et système de production d’électricité ;

L

Solution considérée comme plus esthétique que l’intégration en surimposition ;

Intégration en surimposition des panneaux solaires photovoltaïques

 

Dans le cas de l’intégration en surimposition, les modules photovoltaïques sont posés au-dessus de la toiture, sans se substituer au toit. On privilégie cette solution moins invasive pour les foyers en autoconsommation.

Notez que l’assurance décennale est aussi une obligation légale en autoconsommation solaire. Vérifiez également si l’installateur possède une certification QualiPV RGE, un gage de qualité dans le métier. Avant de signer, l’installateur doit être en mesure de vous remettre ces deux attestations. Obtenez plus d’informations sur comment choisir le bon artisan solaire sur cet article.
Intégration en surimposition de panneaux photovoltaïques par un artisan solaire

Exemple de structure en surimposition : les panneaux solaires seront fixés sur les rails.

La structure surimposée se compose de rails sur lesquels sont posés les panneaux solaires. En fonction du type de toiture, il existe deux types de fixation de rails :

 

  • Avec des crochets : un crochet est vissé directement dans la charpente, sous la tuile qu’on soulève.
  • Avec un tire-fond : on perce la tuile et on ajoute un joint d’isolation à l’endroit où passe la visse.
Fixations de toiture pour panneau solaire : système crochet de toit ou tire-fond

Source : Myshop-solaire

Avantages de l’intégration en surimposition :

L

Solution moins onéreuse (pas de surcoût lié à la dépose de la couverture existante) ;

L

Solution plus simple d’installation (une journée en moyenne suffit) ;

L

Solution adaptable à toutes les toitures (avec une pente de 8° minimum) ;

L

N’occasionne aucun problème d’étanchéité ;

L

Permet d’adapter l’inclinaison des modules photovoltaïques sur le toit pour optimiser leur rendement ;