fbpx
(Last Updated On: 13 septembre 2018)

Choisir le bon artisan pour mon installation solaire

Choisir le bon artisan pour mon installation solaire 

 

Ca y est. Vous êtes fin prêt à vous faire une place au soleil ! Il vous reste à choisir le meilleur artisan pour concrétiser votre projet. Jamais facile de trouver le bon artisan pour ses travaux, et encore moins dans le solaire où l’éco-délinquance est encore une réalité . Alors comment, reconnaitre un bon artisan ? Comment détecter la bonne entreprise ? Nous vous donnons les clefs pour différencier les bons des moins scrupuleux  ! 

 

Trouver un bon artisan solaire

  • Un installateur fiable doit être en règle.

En plus de son assurance de responsabilité professionnelle, l’artisan doit avoir souscrit une assurance décennale qui s’applique à la pose de votre installation photovoltaïque. C’est obligatoire pour les aménagements intégrés au bâti et pour les structures en surimposition. Dans le premier cas les tuiles sont retirées pour laisser place aux panneaux solaires. L’étanchéité du bâtiment peut alors être compromise en cas de malfaçon. Dans le second cas (l’installation en surimposition), les panneaux solaires sont placés au-dessus de la toiture sans l’altérer, mais les garanties décennales restent une obligation légale. 
  • Un bon artisan dispose de justificatifs de qualification

La compétence de votre artisan solaire est valorisée par une certification qualité :
  • la mention RGE « Reconnu Garant de l’environnement », qui vous rend éligible aux subventions de l’Etat associé à la certification QualiPV, qui rassemble les bonnes pratiques du milieu et l’information client ;
Logo de la mention RGE (Reconnu Garant de l'environnement)

La mention RGE d’un artisan vous rend éligible aux subventions pour le photovoltaïque prévues par l’Etat

 

La visite technique : le bon indicateur

Une visite technique doit être systématiquement organisée par le Responsable du Chantier, celui qui interviendra le jour J
  • il monte sur le toit, lève quelques tuiles et analyse la charpente : comment est structurée la charpente ? y’a t-il une isolation ? Ces facteurs sont déterminants pour le choix de la structure en surimposition la plus adaptée ;
  • il convient avec vous du placement exact des panneaux et prend des mesures si nécessaire (par exemple, sur un toit sans ombrage, l’installateur qui ne veut pas s’embêter met les panneaux en plein milieu de la toiture…pas pertinent si l’on veut en rajouter par la suite avec une batterie) ;
  • il convient avec vous du passage des câbles (par l’extérieur ? par les combles ? avec une gaine grise ? un tubéro ?) ;
  • il ouvre le tableau électrique et convient également avec vous du placement des coffrets  AC et DC et de l’onduleur et /ou de la passerelle de communication
Ces vérifications préalables sont un excellent indicateur de la compétence d’un installateur.
Veillez  également à ce que la visite technique soit organisée avant la fin du délai de rétractation : comme cela vous pourrez revenir sur votre choix si vous n’avez pas confiance. 

La visite technique est un bon indicateur pour évaluer la fiabilité d'un artisan

– Vérifiez ses références client et sa réputation :

Les références clients d’un installateurs sont d’excellents indicateurs. De quelles expériences dispose-t-il ? Quels sont les avis de ses clients ? Posez des questions ! N’hésitez pas à appeler un de ses Clients ou à aller visiter un de ses chantiers ! 

N’hésitez pas non plus à aller sur internet pour vous informer :

Un installateur digne de confiance est visible. Il ne se cache pas. Entendez par là que son existence est vérifiable. Vous pourrez ainsi contrôler son nom, ses années d’ancienneté et de manière générale récolter des informations légales, juridiques et financières sur son entreprise sur des sites comme Société.com

La visite technique est organisée par le Responsable Chantier.

Z

Elle se fait avant la fin du délai de rétractation.

Vérifiez les références clients de votre artisan sur le net !

Ne tombez pas dans le panneau !

 

 

Méfiez vous des belles promesses !
Si vous vous dîtes “c’est trop beau pour être vrai “, alors, c’est que vous avez sans doute raison. Les promesses de revenus mirobolants (“ gagnez jusqu’à 3 000 € par an ! ”) doivent vous mettre la puce à l’oreille, sinon vous faire fuir. De même, votre installation solaire ne sera jamais entièrement financée par les aides. Ce genre de discours s’apparente souvent à des arnaques et doit vous alerter. 

 

Ne croyez que ce que vous signez ! Et faites attention : beaucoup d’entreprises arrêtent le travail quand ils ont fini l’installation : pas de consuel = pas de raccordement = pas de subventions